top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurMMSEE

Un paquet de bonbons

Dernière mise à jour : 4 août 2022

«J'ai compté mes années et j'ai réalisé que j'avais moins de temps à vivre que ce que j'avais vécu jusqu'à présent. Je me sens comme un enfant qui gagne un paquet de bonbons : au début, il les mangeait avec plaisir mais quand il s'est rendu compte qu'il en restait peu, il s'est mis à les goûter intensément. Je n'ai pas le temps pour des réunions interminables où l'on discute des statuts, du règlement intérieur, des procédures et du règlement intérieur, sachant que rien ne se fera. Je n'ai plus la patience de supporter des gens absurdes qui, malgré leur âge chronologique, n'ont pas grandi. Je ne veux pas être dans des réunions où défilent des égos enflammés. Je suis gêné par les envieux, qui cherchent à discréditer les plus capables, à usurper leurs places, convoitant leurs sièges, leur talent, leurs réalisations et leur chance. Je ne supporte pas le résultat généré par ceux qui luttent pour le pouvoir. Les gens ne discutent pas du contenu, seulement des étiquettes. Mon temps est devenu rare pour discuter des étiquettes, je veux l'essentiel, mon âme est pressée… Pas beaucoup de bonbons dans le bol… Je veux vivre à côté des humains, des gens très réalistes qui savent rire de leurs erreurs et qui ne sont pas gonflés par leurs propres triomphes et qui assument la responsabilité de leurs actes. De cette façon, la dignité humaine est défendue et nous vivons dans la vérité et l'honnêteté. C'est l'essentiel qui rend la vie utile. Je veux m'entourer de personnes qui savent toucher le cœur de ceux que les coups durs de la vie ont appris à faire grandir avec de douces touches de l'âme. Oui, je suis pressé. J'ai hâte de vivre avec l'intensité que seule la maturité peut donner. Je n'ai pas l'intention de gaspiller les desserts restants. Je suis sûr qu'ils seront exquis, bien plus que ceux mangés jusqu'à présent. Mon objectif est d'arriver à la fin satisfait et en paix avec mes proches et ma conscience»


Mario de Andrade (1893-1945)



1 vue0 commentaire

Comments


Post: Blog2 Post
bottom of page